Étude de cas

La diffusion en direct permet à l'Exploratorium de se démarquer avec des expériences éducatives immersives

Nous utilisons Brightcove pour mettre nos vidéos en ligne à la disposition de millions d’utilisateurs simultanément et pour fournir des points d’accès, à partir de notre site internet ou de notre application mobile et en partageant des flux incorporés sur d'autres sites.
Rob RothfarbOnline Project Director at the Exploratorium

1,69 million de spectateurs regardent les vidéos de l'éclipse solaire totale

La plupart des musées interdisent aux visiteurs de toucher les installations, l'Exploratorium fait tout le contraire. Il encourage chacun à explorer les expositions de façon interactive, ce qui lui a valu d'être décrit par The New York Times comme l'un des plus importants musées dédiés à la science du milieu du XXe siècle. Situé sur le front de mer, le long de l'Embarcadero de San Francisco, l'Exploratorium s'illustre comme un centre d'apprentissage véritablement unique.

L'innovation est sans aucun doute le fil conducteur de tous les projets éducatifs de l'Exploratorium. En 1994, le musée fut l'un des premiers utilisateurs d'internet et l'un des 600 premiers à disposer d'un site internet, il ne cesse depuis de développer une solide collection de contenu multimédia numérique. Les médias numériques sont d'ailleurs devenus un thème phare de l'Exploratorium. En effet, ils permettent en effet au laboratoire d'apprentissage de San Francisco de proposer des expériences éducatives expérimentales, mais aussi de mettre à disposition des supports pédagogiques partout dans le monde grâce à la diffusion en direct et à la vidéo à la demande. Son site internet contient même des pages consacrées aux « Science Snacks », des projets qui permettent à des personnes du monde entier de recréer des versions miniatures des expériences proposées dans le musée à partir de supports coûtant moins de dix dollars. Le musée dispose également de son propre studio de production de séquences, avec un public, diffusées sur internet afin que les visiteurs puissent voir exactement comment l'Exploratorium crée son contenu vidéo pour internet.

En tant que musée à but non lucratif, l'Exploratorium est en partie financé par des organismes de subvention privés et fédéraux, dont la NASA. C'est ce partenariat particulier qui l'a aidé à créer un de ses projets éducatifs les plus visibles à ce jour : la diffusion en direct d'éclipses solaires et planétaires sur son site internet et son application mobile. En 2011, le musée s'est associé à Brightcove, qui a mis en œuvre sa plate-forme vidéo pour diffuser son contenu et permettre à ses visiteurs d'observer le mouvement des planètes de façon ininterrompue et unique.

Un esprit de création qui conduit naturellement l'Exploratorium vers la vidéo numérique

L'Exploratorium occupe l'espace numérique depuis le début des années 1990 et cela est entièrement dû à son esprit de création.

« Cet endroit est très tourné vers la création, » explique Rob Rothfarb, directeur des projets en ligne de l'Exploratorium. « Nous créons nos propres expositions et développons nos propres histoires numériques. Mettre en place l'infrastructure pour créer et publier des vidéos en direct et à la demande nous a donc paru naturel. »

Initialement, l'Exploratorium gérait ses propres serveurs de diffusion en direct. R. Rothfarb et son équipe ont ainsi effectué de nombreux essais pour déterminer la meilleure technologie possible pour diffuser des vidéos en direct. Les premières versions révélèrent des défis de taille, tels que la latence, les blocages, la pixellisation et les problèmes de son. Mais avec l'émergence des nouvelles technologies, l'équipe de publication de vidéos numériques de l'Exploratorium réalisa que les services en nuage permettaient de bien mieux gérer la diffusion des vidéos.

« Pour des choses comme la diffusion en direct des éclipses, nous ne voulions vraiment pas prendre de risques, » explique R. Rothfarb. « Nous savions que ce que nous avions mis en place nous-mêmes pourrait générer des problèmes d'échelle. »

Les éléments qu'ils avaient mis eux-mêmes en place incluaient des lecteurs vidéo tiers, disponibles sous licence ou au sein des serveurs de diffusion en direct qu'ils utilisaient. Conscients de la nécessité d'améliorer l'évolutivité de leur infrastructure de publication de vidéos, ils savaient qu'ils devraient adopter un réseau de diffusion de contenu intégrant des systèmes en nuage.

Les fonctions de diffusion en direct de Brightcove sont au cœur des projets vidéo de l'Exploratorium

En 2011, l'Exploratorium s'associa à Brightcove pour diffuser ses vidéos à la demande et en direct. Le besoin pour le musée de concentrer ses efforts sur la création de contenu est, selon R. Rothfarb, un des facteurs qui l'ont poussé à faire ce choix. Les solutions de gestion du contenu et le lecteur vidéo de Brightcove leur permettaient de passer moins de temps à déchiffrer la technologie de diffusion de vidéos en direct et d'en consacrer davantage à créer du contenu et des expériences uniques. Avec Brightcove, l'Exploratorium a trouvé un partenaire qui accorde autant d'importance à la modernisation qu'au progrès et qui pouvait aussi fournir les nouvelles technologies dont les projets de diffusion en direct du musée avaient tant besoin.

« C'est sans aucun doute l'une des raisons clés pour lesquelles Brightcove nous a semblé être le bon choix, » explique R. Rothfarb. « Cela facilite non seulement la diffusion, mais aussi la publication du contenu Web. Cela nous aide énormément, et c'est fantastique ! »

Parallèlement à l'innovation de Brightcove, Rob Rothfarb a remarqué les flux de travail simples de la plate-forme et l'intégration au système de gestion du contenu de Drupal, qui ont tous deux aidé à rationaliser le processus de publication de vidéos d'Exploratorium. En intégrant la plate-forme vidéo de Brightcove à leur CMS Drupal, les équipes de médias en ligne et images animées de l'Exploratorium peuvent gérer le contenu vidéo, les lecteurs et les métadonnées des programmes à partir d'une seule interface.

« Nous pouvons connecter le CMS Drupal à la plate-forme Brightcove, » explique R. Rothfarb. « Cela a modifié la façon dont les vidéos apparaissent sur notre site internet au sein de notre nouvelle section portail vidéo. »

L'Exploratorium a par ailleurs été séduit par les fonctions de sécurité numérique et de confidentialité en ligne de Brightcove. Le musée ne voulait imposer aucun suivi tiers sur son site internet et ses applications mobiles pour le visionnage. Brightcove lui permet de publier et de diffuser du contenu au sein d'un lecteur natif, rendant toute plate-forme de diffusion externe, comme YouTube, superflue. Les spectateurs peuvent ainsi regarder des vidéos sans interruption tout en étant protégés contre les tentatives de phishing et les publicitaires peu scrupuleux.

L'éclipse solaire fait augmenter les téléchargements de l'application mobile et génère 1,69 million de visionnages

Pour que son contenu diffusé en direct touche un public plus diversifié, l'Exploratorium a lancé son application mobile, Total Solar Eclipse, début 2016, juste à temps pour que les utilisateurs mobiles puissent regarder un flux en direct exclusif d'une éclipse solaire totale en Micronésie. Malgré le peu d'intérêt suscité par l'événement dans l'hémisphère occidental, un très grand nombre de personnes l'ont suivi en direct depuis l'Indonésie, l'Inde et d'autres parties de l'Asie de l'Est, toutes depuis l'application mobile. À la fin de cette semaine-là, « Total Solar Eclipse » comptait plus de 65 000 téléchargements.

Suite à cela, l'Exploratorium a cré´é des ressources à la demande à partir du flux en direct, diffusant le contenu vidéo sur son site internet et ses réseaux sociaux. L'éclipse solaire a attiré le nombre exceptionnel de plus de 1,6 million de spectateurs et un nombre équivalent d'impressions sociales.

L'Exploratorium a de nouveau comblé ses visiteurs en 2017 avec la diffusion en direct de la « Grande éclipse de Soleil américaine », un des phénomènes astronomiques les plus rares. La dernière fois qu'une éclipse totale a pu être observée d'une côte à l'autre des États-Unis, c'était en 1979. Avant l'événement, l'application mobile de l'Exploratorium avait enregistré plus de 400 000 téléchargements, dont 95 % aux États-Unis. Rob Rothfarb a relevé 228 000 téléchargements de l'application au cours du mois de l'événement, avec un total de 591 000 spectateurs sur appareils mobiles et un nombre cumulé de 1,69 million de visionnages entre les appareils mobiles et de bureau.

Des valeurs d'engagement impressionnantes qui aident l'Exploratorium à poursuivre ses ambitions éducatives

Depuis qu'il utilise le lecteur Brightcove pour diffuser son contenu vidéo, l'Exploratorium a activé une nouvelle fonction de diffusion tierce. Les utilisateurs peuvent facilement intégrer les vidéos de l'Exploratorium sur leurs propres sites internet et blogs, permettant ainsi d'accroître la reconnaissance de la marque et de décupler l'engagement des spectateurs. La plate-forme Brightcove garantissant en plus une visibilité exceptionnelle au public numérique, le contenu de l'Exploratorium se prête fortement au partage avec des publics tiers.

La NASA, par exemple, partage le contenu diffusé en direct de l'Exploratorium directement sur ses propres site internet et chaîne OTT, NASA TV. Les vidéos y sont ensuite souvent reprises par des agences de presse telles que Reuters et AP, qui bénéficient toutes les deux d'une audience massive.

Autre exemple : en 2012, l'Exploratorium a retransmis le passage de Vénus devant le soleil en directe, une éclipse planétaire rare, diffusant la vidéo depuis le lecteur Brightcove sur son site internet. Wired et Space.com se joignirent au musée, intégrant le lecteur sur leurs sites respectifs et attirant ainsi des dizaines de milliers de spectateurs en direct supplémentaires.

L'objectif ultime de l'Exploratorium est de toucher divers publics avec des histoires et expériences vidéo en direct. C'est pourquoi Rob Rothfarb accorde autant d'importance aux statistiques d'engagement vidéo : elles valident l'efficacité des projets vidéo du musée, favorisant le soutien des donateurs et des parrains. Avec la vidéo au cœur de son expérience en ligne, l'Exploratorium est bien placé pour qu'un soutien continu offre à tous des expériences éducatives immersives.