BLOG / ACTUALITÉS BRIGHTCOVE

Création de contenu vidéo destiné aux réseaux sociaux : les 3 principales erreurs à éviter

Actualités Brightcove 2/27/2019

Dans le paysage marketing actuel, la vidéo joue un rôle de plus en plus fort dans les stratégies de réseaux sociaux des marques. Souvent considérées comme étant le format qui crée le plus d'engagement, les vidéos courtes et captivantes inondent quotidiennement les différents canaux sociaux.

Alors, comment diffuser sur les réseaux sociaux des vidéos de qualité irréprochable, qui incitent les internautes à s'intéresser à votre marque ? Vous pouvez commencer par éviter les trois erreurs les plus courantes dans la création de contenu vidéo pour les réseaux sociaux :

1. Omettre les sous-titres

Depuis quelques années, certaines plates-formes sociales intègrent la fonctionnalité de mise en mode silencieux automatique des vidéos. De ce fait, à moins qu'ils ne désactivent eux-même le mode silencieux, vos abonnés n'entendront pas le son des vidéos que vous publiez.

Cela engendre évidemment toute une série de difficultés pour les spécialistes du marketing. Afin de capter l'attention de votre public lorsqu'il fait défiler son fil d'actualité, vous devez optimiser vos vidéos pour que celles-ci puissent être visionnées sans le son. Pour cela, vous pouvez ajouter des sous-titres, ce qui permet à vos abonnés de lire le script et de mieux comprendre ce qui se passe, même en mode silencieux.

De nombreux avantages sont à garder à l'esprit ici. Par exemple, lorsque vous ajoutez des fichiers de sous-titres à vos vidéos, les robots des moteurs de recherche qui parcourent Internet indexent et pondèrent ces fichiers dans vos résultats de recherche, ce qui vous permet d'améliorer votre optimisation pour les moteurs de recherche (SEO). Par ailleurs, les sous-titres rendent vos vidéos plus accessibles aux personnes malentendantes.

Heureusement, la création et la publication des sous-titres peuvent être faites en toute simplicité, sans surcharge de travail pour vous. Une société telle que 3Play Media vous permet de traiter les sous-titres et leurs traductions rapidement et facilement.

2. Mettre un lien vers une vidéo hébergée sur un autre site

Afin de profiter pleinement des avantages de vos vidéos sur les réseaux sociaux, vous devez envoyer la vidéo directement sur le lecteur natif du réseau (et non pas insérer un lien vers une vidéo hébergée sur un autre site). Aujourd'hui, les algorithmes des fils d'actualité des réseaux sociaux favorisent les expériences vidéo natives : en utilisant le lecteur natif, votre contenu aura de meilleures chances d'être vu par les abonnés qui font défiler leur fil d'actualité. Les réseaux sociaux développent également davantage de fonctionnalités d'analyse et de visionnage mobile pour ce type de contenu, vous offrant ainsi les outils dont vous avez besoin pour que vos vidéos soient encore plus performantes.

À l'inverse, les publications contenant des liens externes occupent moins d'espace visuel et ajoutent un clic supplémentaire entre votre abonné et la vidéo en question.

Des études récentes ont également montré que les vidéos diffusées en natif sur les réseaux sociaux suscitaient un engagement plus fort. Selon l'étude Facebook Video Study de Quintly, les vidéos Facebook natives reçoivent en moyenne 530 % plus de commentaires que les vidéos YouTube.

3. Passer à côté des informations issues de vos données

Afin de créer le type de vidéos percutantes que recherche votre public, vous devez vous pencher régulièrement sur vos statistiques vidéo. Ainsi, vous serez mieux en mesure de comprendre ce qui fonctionne, et ce qui ne fonctionne pas, pour obtenir des informations pertinentes qui guideront vos décisions stratégiques.

Une fois que vous aurez créé et partagé un éventail de vidéos différentes, analysez vos données pour déterminer quel type de contenu a obtenu le plus grand nombre de visionnages, de commentaires et de partages. Ce faisant, vous pourrez identifier les tendances qui vous aideront à déterminer les types de vidéos qui trouvent le meilleur écho auprès de votre public.

Bien qu'il soit toujours bon de continuer à tester de nouveaux types de contenus et de nouvelles stratégies, il est important de concentrer son énergie sur la création de contenus dont l'efficacité a été prouvée. Vous pourrez ainsi vous assurer que le temps passé à produire les vidéos vaut les résultats que vous obtenez.

Lorsque vous créez du contenu vidéo pour les réseaux sociaux, vous devez garder à l'esprit toute une série de facteurs. En évitant les trois erreurs les plus courantes décrites ci-dessus, vous ferez un pas de plus vers la création de vidéos percutantes qui susciteront un meilleur engagement.