Étude de cas

Les vidéos commerciales de Tique génèrent des revenus 20 fois plus élevés par visionnage que la publicité avant les vidéos

Les vidéos commerciales de Tique génèrent des revenus 20 fois plus élevés par visionnage que la publicité avant les vidéos
Ce qui attire désormais, c'est le contenu. Et la vidéo est un moyen extrêmement efficace de convertir les visiteurs en acheteurs.
Nick IonitaCEO of Tique

Le réseau commercial fondé sur les vidéos démocratise les vidéos commerciales

Tique démocratise les vidéos commerciales en intégrant son contenu sur un grand nombre de sites d'annonceurs de son réseau en plein essor. La combinaison de contenu vidéo et de commerce de la société favorise les achats des clients, ce qui génère plus de revenus par visionnage pour elle et ses partenaires de syndication que ne le fait la publicité avant les vidéos. « Ce qui attire désormais, c'est le contenu et la vidéo est un moyen extrêmement efficace de convertir les visiteurs en acheteurs, » déclare Nick Ionita, PDG de Tique. « L'important est de produire des vidéos attrayantes qui racontent une histoire ou démontrent la valeur d'un produit, de les diffuser aux endroits pertinents où les visiteurs peuvent les découvrir et de faciliter le processus d'achat. »

Les vidéos commerciales enregistrent un taux d'achèvement de 35 %

Tique, initialement fondée sous le nom de Joyus, Inc. en 2011, est un réseau commercial fondé sur les vidéos, lié à un marché croissant de produits pour la maison et l'art de vivre, de santé et d'entraînement physique, de mode et de beauté. Son contenu vidéo est disponible sur ses propres sites ou des sites exploités par des tiers, tels que Joyus, ainsi que sur les sites internet de partenaires tels qu'AOL, The Huffington Post et le service Xfinity de Comcast. L'approche unique de la société vis-à-vis des vidéos commerciales – qui consiste à proposer des expériences divertissantes et engageantes, contrairement aux publicités – fonctionne. Bien que Tique ne diffuse aucune publicité sur ses lecteurs, ses vidéos génèrent autour de 1 dollar de revenu commercial direct par visionnage sur son réseau, soit près de 20 fois plus que la publicité avant la vidéo par millier de visionnages.

Aujourd'hui, plus de la moitié de tous les visionnages et revenus de Tique sont générés par le biais de son lecteur de vidéos commerciales syndiqué aux sites des annonceurs. « Notre véritable vitrine n'est pas notre page d'accueil, mais nos vidéos intégrées. Et nous diffusons des milliers d'entre elles sur internet, » explique Nick Ionita. « Nos partenaires annonceurs promeuvent nos vidéos selon le contenu. Donc quand les visiteurs arrivent sur ces pages, ils s'attendent à être divertis, à être intéressés par le contenu. » En fait, 35 % des clients qui visionnent une vidéo Tique la regardent en entier.

Nick Ionita fait rapidement remarquer que la société propose un contenu éditorial, pas publicitaire. « Nous monétisons grâce au commerce. Mais nous créons une expérience divertissante qui fonctionne comme du contenu. Notre philosophie a toujours privilégié le divertissement au commerce à proprement parler. »

Le contenu vidéo éditorial convertit les clients en acheteurs à un rythme élevé

Les statistiques de Tique montrent que les probabilités de conversion sont directement liées au nombre de vidéos visionnées. « Il y a 18 % de chances qu'une personne qui regarde cinq vidéos ou plus sur une période de 30 jours finisse pas effectuer un achat. Pour chaque nouvelle vidéo visionnée, nous constatons une hausse importante à chaque étape du parcours client, de l'ajout au panier au début du règlement et à la finalisation de la commande, » explique Nick Ionita. « Cela signifie que du point de vue de l'expérience elle-même, chaque vidéo n'a pas besoin de vendre quoi que ce soit directement. Nous essayons d'engager les visiteurs et de les guider dans une expérience de découverte du produit divertissante. À un moment donné, ils achèteront. »

Nick Ionita précise que Tique n'est pas une boutique en ligne standard. « Notre credo, ce sont les trouvailles inattendues, une chose qui n'existe plus dans le commerce électronique traditionnel, » déclare Nick Ionita. « Les personnes découvrent de plus en plus de marques et de produits grâce au contenu, et nous avons centré cette expérience autour de la vidéo. Il ne s'agit pas là de rechercher un produit spécifique en fonction d'un besoin. Nous pensons que la vidéo permet de raconter des histoires et de mettre en évidence un problème et les solutions possibles de façon plus persuasive que de simples informations fournies sur les marques ou les produits. Elle établit un rapport de confiance et favorise les achats. Elle présente des avantages pour les marques comme pour les annonceurs. »

La société crée son propre contenu, lançant de nouvelles vidéos sur les produits chaque jour. Mais elle a également commencé à ajouter du contenu produit par les marques et d'autres annonceurs sur son réseau. Le catalogue de Tique contient actuellement plus de 3 000 vidéos, la maison et l'art de vivre, la santé et l'entraînement physique, et la beauté étant les catégories connaissant la plus forte croissance. Tique gère le parcours client et coordonne les tâches opérationnelles hors ligne, telles que l'entreposage et l'expédition, avec ses marques. « Nous sommes la plate-forme : c'est notre travail de trouver des partenaires de marque intéressants, de créer du contenu de qualité, de le diffuser auprès du bon public et de gérer les transactions pour garantir une expérience client positive, » ajoute Nick Ionita.

Intégrer le commerce dans le contenu

Tique a récemment ajouté de nouvelles chaînes dans son réseau de distribution de vidéos pour toucher davantage de groupes démographiques et monétiser les vidéos sur diverses marques. Nick Ionita reconnaît que les options de monétisation du contenu sont nombreuses pour les grands éditeurs. Tique est unique car elle fournit un contenu éditorial de qualité et une source de revenus unique, en plus des recettes publicitaires traditionnelles.

« Créer du contenu est onéreux pour les éditeurs. Notre contenu est donc conçu pour que les utilisateurs restent sur leurs sites. Et nous permettons aux éditeurs d'y ajouter une touche commerciale en complément, » poursuit Nick Ionita. « Nous collaborons avec les éditeurs pour intégrer le commerce directement dans le contenu qu'ils connaissent bien, plutôt que d'ajouter quelque chose qui n'ait rien à voir avec l'expérience et les attentes de leurs utilisateurs. »

Brightcove, le lecteur derrière les vidéos commerciales

Tique a créé son site de diffusion de vidéos commerciales à l'aide de Brightcove Video Cloud, qui gère tout le parcours client en ligne. « Brightcove joue un rôle essentiel dans notre capacité de syndication, » déclare Nick Ionita. « Ils proposent les meilleures fonctionnalités vidéo et disposent d'un vaste écosystème. Pour tout ce que nous avons envisagé de faire, Brightcove possède déjà une solution ou y travaille activement. »

Le fait d'utiliser le lecteur Brightcove comme site de diffusion pour lire les vidéos Tique au lieu de les diffuser par le biais de lecteurs tiers garantit un visionnage optimal tout au long du parcours client. Les clients n'ont pas besoin de quitter le site ni de se rappeler où ils peuvent procéder à l'achat. Et, quand ils restent sur le site Tique, ils sont guidés vers une autre expérience vidéo. Les vidéos Tique sont visionnées sur tous les dispositifs mobiles et sur les ordinateurs de bureau, et la société se met activement aux services OTT. « La souplesse et l'évolutivité du lecteur Brightcove ont été des facteurs décisifs pour nous, » dit Nick Ionita.

« Brightcove est un partenaire essentiel pour Tique, » conclut-il. « Ils nous ont permis d'évoluer du niveau modeste de nos débuts aux millions de visionnages mensuels que nous proposons aujourd'hui sur notre réseau commercial fondé sur les vidéos. »