Étude de cas

La vidéo permet à l'orchestre symphonique de Détroit d'attirer un public plus large et de nouveaux donateurs

La vidéo permet à l'orchestre symphonique de Détroit d'attirer un public plus large et de nouveaux donateurs
La vidéo a dépassé nos attentes pour ce qui est d'attirer un plus grand nombre de spectateurs. Elle a également créé une occasion unique de collecte de fonds en mettant à profit nos archives.
Eric WoodhamsDirector of Digital Initiatives, DSO

L'orchestre symphonique de Détroit (DSO) a lancé sa première initiative de webcast en 2011, en fournissant un accès gratuit aux flux en direct de plus de 20 concerts de musique classique pendant la saison. La vidéo en direct a mis en relation le DSO et les spectateurs du monde entier, et l'orchestre a depuis dépassé ses objectifs en matière de public, avec un million de spectateurs en quatre ans. La moitié des spectateurs sont originaires de Détroit, et l'autre moitié est composée à parts égales de spectateurs des États-Unis et d'autres pays de par le monde.

Historique

Salué par la critique internationale, l'orchestre symphonique de Détroit est le quatrième orchestre le plus ancien des États-Unis. La communauté le soutient depuis longtemps mais, en 2010, en raison du ralentissement économique de la ville de Détroit et de difficultés institutionnelles, l'orchestre est resté silencieux la plus grande partie de la saison. Pour aller de l'avant, le DSO savait qu'il devait étendre sa portée au-delà de la salle de concert pour que les spectateurs aient davantage accès à ses symphonies. La direction du DSO a adopté la vidéo comme élément moteur sous-jacent à sa perspective de devenir « l'orchestre le plus accessible de la planète. » Cela a fonctionné. « La diffusion sur internet a réellement aidé à relancer l'intérêt pour l'orchestre symphonique de Détroit après un moment très difficile, » note E. Woodhams.

Après quatre saisons réussies de diffusion en webcast en direct, le DSO a rassemblé des archives vidéo importantes. Conscient de la valeur de ses actifs, le DSO a commencé à étudier des moyens de mieux utiliser la vidéo à la demande pour appuyer le travail de collecte de fonds de l'orchestre.

DSO Replay : une qualité audio exceptionnelle

Le DSO souhaitait que ses diffusions en direct restent gratuites et mettre les archives à profit afin d'inciter à faire des dons au Fonds annuel de l'orchestre. Avec l'aide de Brightcove, le DSO a créé DSO Replay, son portail vidéo proposant des rediffusions HD à la demande des concerts.

Garantir une qualité sonore optimale pour les membres avec la vidéo de diffusion en continu était une préoccupation essentielle lorsque le DSO a créé son portail vidéo. « Avec Brightcove, nous avons pu garder intacte la qualité du son lors du chargement des vidéos, et ceci était essentiel pour nous, » ajoute E. Woodhams. « Cela est spécifique au DSO, mais notre qualité sonore est irréprochable. Le lecteur Brightcove répond également à nos besoins en matière de rapidité et de qualité de la vidéo. Nous pouvons charger des vidéos HD en pleine résolution 1080 p et des fichiers audio à 320 kbit/s. » Au fur et à mesure que Brightcove améliore et perfectionne sa technologie de lecteur, les ingénieurs de DSO peuvent charger les vidéos plus rapidement et avec une résolution plus élevée, afin que les spectateurs puissent les revoir plus rapidement et avec une qualité encore meilleure.

Pour attirer de nouveaux donateurs, le DSO a intégré le Call to action (CTA) à pages DSO Replay. Toutes les personnes qui visitent le site internet peuvent visionner gratuitement deux minutes de la vidéo sur la page DSO Replay. Pour un don de 50 $ au Fonds annuel, les utilisateurs obtiennent un accès illimité à l'intégralité de la médiathèque, qui comporte plus de 125 oeuvres. « Les mécènes peuvent écouter nos interprétations depuis n'importe où, à n'importe quel moment et sur une multitude de dispositifs, » explique E. Woodhams.

DSO Replay a été lancé à la fin de l'année 2015, en fournissant à tous les donateurs existants du Fonds annuel un accès complet à la médiathèque. En quelques mois, la base de donateurs actuels du DSO a gagné des centaines de nouveaux foyers grâce à DSO Replay. Pour un grand nombre d'entre eux, c'était leur première contribution au DSO.

« Le résultat a dépassé nos attentes. Replay incite énormément les personnes à faire un don philanthropique au DSO,  explique E. Woodhams.  Brightcove nous a permis de personnaliser notre call to action en fonction de l'utilisateur. Pour les nouveaux spectateurs, nous incitons à donner. Pour les donateurs existants qui ont un accès complet à l'archive DSO Replay, nous pouvons présenter différentes possibilités, telles que les prochains concerts, la vente de billets et des abonnements à la saison. »

« Nous avons choisi Brightcove en grande partie en raison des fonctionnalités de son produit Gallery, poursuit E. Woodhams. Être opérationnels et adapter la plateforme à nos besoins a été très rapide. Cela nous a permis de créer des listes de lecture imbriquées, et les mécènes peuvent rechercher des programmes de différentes manières : par ordre alphabétique, par compositeur, par date de concert ou par collections organisées. »

Des possibilités illimitées pour atteindre un public plus large

Les concerts en direct depuis la salle de concert et DSO Replay sont devenus un élément central de la mission du DSO, à savoir permettre au plus grand nombre d'assister à des concerts symphoniques. La prochaine étape pour l'orchestre consiste à étendre l'accès aux élèves et aux professeurs du monde entier. « Plusieurs de nos propres musiciens utilisent la médiathèque comme outil d'apprentissage pour aider à préparer les élèves aux auditions. »

Une médiathèque riche en contenus et la capacité d'attirer de nouveaux donateurs aident le DSO à devenir « l'orchestre le plus accessible de la planète. » « Nous nous réjouissons que DSO Replay nous permette de partager notre belle musique à la demande avec des publics à proximité et éloignés, conclut E. Woodhams. »