Faible taux d’impression ? 5 astuces pour améliorer vos résultats

Faible taux d’impression ? 5 astuces pour améliorer vos résultats

Le faible taux d’impression est un problème auquel les annonceurs ne cessent de faire face dans leurs efforts de maximisation des revenus issus de leur contenu vidéo. Ce faible résultat peut être dû à de multiples raisons : latence, manque de demande, limitations de bande passante, utilisation de scripts VPAID, restrictions des plates-formes, erreurs créatives, etc.

Dans un récent webinaire, j’ai fourni une série de conseils et de meilleures pratiques pour améliorer le taux d’impression, sur la base de mon expérience de collaboration avec nos clients annonceurs pour répondre à leurs problèmes de publicité.

Expérimentation sur le paramètre de délai d’expiration

La plus courante des erreurs rencontrées par les publicités en ligne est associée au délai d’expiration. Ces erreurs se produisent lorsque les processus de la publicité ne s’exécutent pas dans le temps imparti par le plug-in IMA et se trouvent ainsi interrompus avec une erreur. La modification de votre paramètre de délai d’expiration est une solution simple qui peut s’avérer extrêmement payante. N’hésitez pas à tester plusieurs valeurs pour déterminer celle qui convient le mieux à votre site. Selon mon expérience, un délai d’environ 7-8 secondes, selon la complexité de la configuration, est généralement un bon point de départ pour réduire les erreurs d’expiration les plus fréquentes.

Gardez à l’esprit que d’autres éléments de la page augmentent le temps d’exécution des processus par le navigateur. Plus le contenu multimédia sur la page est abondant, plus le chargement est long. De plus, une logique publicitaire complexe nécessite un délai d’expiration plus élevé, alors que l’expérience utilisateur exige un délai plus court. Dans ce dilemme rencontré par les annonceurs, il est important de se rappeler que l’expérience utilisateur souffre également de l’échec des publicités en raison de délais trop courts.

VPAID

Les scripts VPAID peuvent être un facteur de latence important, en particulier sur support mobile. Le taux d’impression ne peut être qu’amélioré par la détermination des bons paramètres.

Le mode VPAID, disponible dans le plug-in IMA, présente trois options de sélection : « Disabled », « Enabled » et « Insecure ». Le paramètre « Enabled », défini par défaut, peut ne pas fonctionner sur tous les types de programmatique VPAID. Permettant l’affichage des publicités VPAID dans le même cadre, il implique que VPAID ne peut pas exécuter les scripts en dehors du cadre dans lequel la publicité doit être affichée.

S’il n’est pas recommandé de définir le mode « Insecure » comme mode par défaut, ce mode peut toutefois s’avérer utile en cas d’exécution de nombreuses publicités VPAID. Le mode « Insecure » transforme le programme VPAID en un cadre iFrame « moins fermé », permettant ainsi son interaction avec le lecteur et la page. Certains scripts VPAID nécessitent ce niveau d’accès et échoueront ou causeront des erreurs s’il n’est pas disponible.

Minimisation de la latence

De nombreux sites rencontrent des problèmes de latence, l’une des principales causes des faibles taux d’impression. La latence est due à l’exécution simultanée d’un trop grand nombre de processus et scripts dans un navigateur. Ce problème est particulièrement ressenti sur les sites pour mobile et dans les applications. Si chaque composant de l’écosystème contribue aux problèmes de latence, les redirections, les éléments obstruant le chemin critique du rendu et la surabondance de scripts VPAID tiers comptent cependant parmi les plus influents à cet égard. Le meilleur moyen de résoudre ce problème consiste à éliminer les plug-ins inutiles, supprimer les scripts redondants et simplifier la configuration programmatique.

Gestion des filtres et bloqueurs publicitaires

Saviez-vous que le blocage de publicités compte pour 10 à 30 % des impressions manquées ? La gestion des filtres et bloqueurs publicitaires peut vous permettre de récupérer ces impressions. Certains outils sont disponibles pour en mesurer les effets sur votre inventaire. Nous recommandons également fortement d’utiliser l’insertion de publicités côté serveur (SSAI) pour contourner les bloqueurs en intégrant en toute transparence la publicité au contenu vidéo de sorte à livrer l’ensemble sous forme de fichier unique et d’éviter la détection de la publicité par les bloqueurs. Brightcove vous assiste dans ces deux approches. N’hésitez pas à contacter votre agent pour plus d’informations.

Configuration de fallbacks et passbacks sur DFP

DoubleClick for Publishers est le serveur publicitaire le plus utilisé par les clients Brightcove. DFP propose deux mécanismes supplémentaires pour améliorer le taux d’impression et s’assurer que les impressions perdues sont celles qui présentent le moins de valeur : les passbacks et fallbacks.

Le passback propose un GPT délivrant une publicité propriétaire ou une publicité « de secours » lorsqu’une publicité tierce n’est pas conforme aux exigences de l’annonceur. Cela peut constituer une grande variété d’erreurs sur les publicités tierces.

Les fallbacks, ou contenus de remplacement, augmentent la probabilité de remplissage d’une impression en cas d’utilisation de redirections VAST. DFP retourne un lot de publicités à utiliser « en cascade » en cas d’échec de la tentative initiale. 

Chez Brightcove, nous sommes particulièrement attachés à aider nos clients annonceurs à maximiser leurs revenus de publicité vidéo. Pour plus de conseils et de meilleures pratiques sur l’amélioration du taux d’impression de publicités vidéo, consultez le webinaire Let’s Talk Ad Fill.

Améliorez votre taux