L’Intelligence artificielle, futur allié des marques ? Le marché des assistants virtuels intelligents

L’Intelligence artificielle, futur allié des marques ? Le marché des assistants virtuels intelligents

Pas encore commercialisés en France, les assistants intelligents font désormais partie du quotidien des foyers de plusieurs pays comme les Etats-Unis. EMarketer prévoit d’ailleurs une augmentation de 128,9% du nombre d’Américains qui utiliseront quotidiennement un assistant virtuel d’ici la fin 2017. Amazon, Facebook, Google, tous proposent désormais leur version de cet outil à la pointe de la domotique et certains vont encore plus loin en proposant désormais des assistants avec écran (Amazon Echo Show). Un engouement favorable à la fois pour les broadcasteurs et diffuseurs vidéo ainsi que pour les marques, qui voient ici une réelle opportunité de se rapprocher encore un peu plus des consommateurs avec l’évolution constante de ces appareils électroniques intelligents.

L’arrivée de Siri, assistant vocal proposé par Apple en 2011, a révolutionné le secteur de l’intelligence artificielle. Les fonctionnalités proposées pour faciliter le quotidien des utilisateurs de smartphones ont ensuite inspiré un grand nombre d’acteurs influents tels Google (Assistant), Amazon (Alexa), Facebook (M), Apple (Siri) qui ont développé des assistants intelligents, capables d’aller plus loin et d’exploiter à bon escient les datas récoltées par leur utilisation quotidienne.

Parmi ces géants du Web (les GAFA), Amazon se démarque et va encore plus loin aujourd’hui en associant la voix à l’image grâce à l’Amazon Echo Show, dernier membre de la famille d’appareils connectés de la marque. Accompagné de la palette de fonctionnalités que propose Alexa, on retrouve également un écran tactile ainsi qu’une caméra. Désormais, les utilisateurs pourront lire des vidéos ou afficher des photos mais également consulter des notes ou des listes de courses, ou bien encore passer ou recevoir des appels provenant d’autres Echo Show… Amazon confirme ainsi sa place de leader actuel du marché des assistants virtuels intelligents en devenant le premier à en proposer un équipé d’un écran. Pour le moment, l’Amazon Echo Show n’est pas disponible en France car Alexa ne maîtrise pas encore la langue de Molière et la culture française

L’écran : une opportunité pour les marques… et les consommateurs

L’arrivée de l’écran pour les assistants virtuels intelligents est une nouvelle opportunité pour les diffuseurs vidéo et permet désormais de partager des contenus autres que de la reconnaissance vocale. Après avoir conquis le terrain du web sur smartphone, des applications ou des streaming media players comme Apple TV ou Fire TV, les entreprises de solutions vidéo s’attaquent à ce marché en pleine expansion afin d’aller chercher les consommateurs là où ils consomment du contenu, n’importe où et n’importe quand. Brightcove s’est d’ailleurs associé à l’Amazon Echo Show en proposant Brightcove Jump Start afin de faciliter et accélérer les compétences vidéo sur les appareils Echo Show.

Mais au-delà des diffuseurs vidéo, ce sont les marques qui bénéficient aujourd’hui d’une vraie opportunité. Grâce aux nouvelles techniques de communication, les marques se positionnent déjà comme des médias à part entière, œuvrant pour leurs propres intérêts grâce à des stratégies médiatiques qui ancrent un peu plus l’engagement du client. Avec cette nouvelle manière d’interagir avec les consommateurs, il est probable que la recherche sur internet finisse par s’essouffler tout comme les applications mobiles, pour faire place à ces nouveaux assistants virtuels intelligents. Ces derniers communiquent déjà à la manière des humains, avec des intonations différentes, de l’humour ou des traits de caractère propres à chaque assistant.

 Les GAFA ont déjà compris que l’avenir des marques passeraient certainement par ses nouveaux compagnons du quotidien qui leur permettront de connaître plus intimement les consommateurs. Grâce à ça, elles pourront avoir plus d’impact et d’influence sur nos choix de consommation, la façon dont on les consomme et sur nos décisions personnelles. Les assistants virtuels intelligents sont en effet de plus en plus intégrés au quotidien des clients puisqu’ils investissent leurs foyers, via des équipements comme le Amazon Echo Show, dédiés uniquement à accompagner les utilisateurs dans les tâches du quotidien, mais également sous la forme d’intelligence artificielle intégrée dans des objets plus communs. Plusieurs grandes marques d’électroménager ont notamment réalisé des partenariats avec Alexa, l’assistant d’Amazon pour l’intégrer à des aspirateurs, des lampes, des lave-linges ou bien encore des réfrigérateurs bientôt capables de proposer des recettes avec les produits restants ou de commander des produits d’épicerie chez Amazon…

 Mais cette nouvelle grande tendance n’est pas prête de ralentir car les assistants intelligents sont également très plébiscités par les consommateurs. En effet, une récente étude, menée par Nuance Communication avec ATYM, montre que 89% souhaitent avoir plus d’interactions et de dialogues avec ces robots qui seraient capable d’anticiper les besoins et demandes de chacun avec précision.

Pour en savoir plus sur la solution de Brightcove pour l’Amazon Echo Show

 http://go.brightcove.com/media-jumpstart-echo-show