Le Manifeste Brightcove pour les médias en 2017: réduire les coûts d'exploitation de la vidéo et de diffusion de 50 %

Le Manifeste Brightcove pour les médias en 2017: réduire les coûts d'exploitation de la vidéo et de diffusion de 50 %

Remarque : cette publication est l’élément complémentaire n° 3 du document Expérience et rentabilité : Manifeste pour les médias de Brightcove en 2017. Téléchargez l’intégralité du manifeste au format PDF ici.

Économies de conversion, stockage et bande passante avec la diffusion de médias dynamique. Du fait de la diversité croissante des types de contenus, destinations des contenus et modèles commerciaux des clients de Brightcove, nous assistons à une augmentation du nombre et de la complexité des flux de travail cloisonnés qu’ils gèrent. Travailler avec les composants de la plupart des flux de travail indépendants les uns des autres signifie sacrifier l’efficacité et, le plus souvent, la qualité. Des approches cloisonnées du flux de travail vidéo ne font pas exception à cette règle. Il n’y a pas si longtemps, si nous voulions simplifier la diffusion du contenu d’un client sur une multitude de plates-formes et dispositifs, nous devions travailler avec différents silos : la diffusion dynamique HTTP Flash pour quelques navigateurs ou dispositifs, le protocole Smooth Streaming pour la Xbox 360, HLS pour iOS et macOS, etc. Le résultat pouvait être une expérience multimédia réussie pour le public de notre client, mais au prix d’un stockage supplémentaire, du coût de la diffusion CDN et de la difficulté que présentait la gestion de toutes ces ressources.

Aujourd’hui, les règles du jeu ont changé. Nous avons travaillé sur des éléments de base du flux de travail vidéo et de la mise en forme qui apporteront des bénéfices significatifs à nos clients en 2017. Nous avons à présent depuis longtemps résolu le problème du format et pouvons diffuser le flux traité correctement sur chaque plate-forme, dans les formats courants d’aujourd’hui : HLS et DASH (mais aussi dans plusieurs autres formats). Ceci est plus qu’un encodage et une conversion simples.  

Les flux de médias modernes nécessitent à présent de nombreux types de traitements du contenu ; des tâches comme l’application de DRM (gestion des droits numériques) ; le balisage et la préparation des fichiers vidéo pour l’insertion de publicités ou leur distribution sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook et YouTube. Un client peut avoir besoin du balisage du contenu afin de faciliter la gestion dans le cadre des différentes offres d’abonnement qui constituent son service OTT. Ces flux doivent essentiellement pouvoir traiter et compresser correctement chaque flux individuel pour l’utilisateur et la plate-forme appropriés. Cela est souvent appelé le « conditionnement de flux ». Chez Brightcove, nous appelons notre capacité à le faire la « diffusion de médias dynamique ». Cette innovation changera fondamentalement plusieurs choses pour nos clients, notamment leur coût d’exploitation, car ils n’auront plus à gérer des éléments disparates qui effectuent ces fonctions séparément et avec des coûts supplémentaires par solution. Les clients qui diffusent du contenu premium avec la DRM et qui ciblent plusieurs dispositifs verront les avantages les plus importants, car nous pouvons réduire le nombre de rendus que chaque vidéo nécessite de 50 à 100 à moins de 10, ce qui réduit énormément les coûts associés à la conversion et au stockage. En outre, les éditeurs consacreront moins de temps et d’efforts à la gestion de flux de travail cloisonnés. La diffusion de médias dynamique englobe toutes ces fonctions et bien d’autres encore, dans un moteur de traitement performant que nous sommes heureux de déployer en 2017. 

Publication de vidéo sociale efficace. Un autre aspect de l’efficacité du flux de travail que nous fournissons à nos clients est la publication de vidéo sociale. Les entreprises de multimédia souhaitent toucher de façon évolutive des publics larges sur Facebook, YouTube et Twitter. Ces dernières années, nous avons découvert que nos clients effectuent des tâches qui exigent beaucoup de temps et d’efforts, comme extraire les vidéos de Video Cloud, les enregistrer quelque part puis les recharger sur Facebook pour appliquer des balises et être sûrs qu’elles seront relues en mode natif. Ou bien parfois, ils payent un fournisseur tiers pour obtenir une solution qui gère tous les clips pour les distribuer sur les réseaux sociaux ou à des fins d’analyse.  

Lorsque nous avons lancé Brightcove Social en 2016, nous avons permis la publication rationalisée et éventuellement simultanée en mode natif sur Facebook, YouTube et Twitter directement à partir de Video Cloud. Le processus est devenu rapide, simple et peu onéreux, particulièrement pour ceux qui payaient pour une technologie supplémentaire pour ce flux de travail. Le calendrier 2017 de Brightcove Social comporte un tas de fonctions destinées à améliorer les capacités que nos clients ont découvertes.   

Économies de coût de bande passante et de stockage avec les profils dynamiques. Actuellement, les clients de la vidéo à la demande (VOD) de Brightcove utilisent un ensemble de profils de diffusion de vidéos prédéterminés, contenant des spécifications de débit statiques quel que soit le type de ressource, pour diffuser leur contenu vidéo aux consommateurs. Nous considérons que cela est inefficace. Nous pensons en fait que cela crée des manques d’efficacité qui entraînent un stockage 30 à 40 % plus important que nécessaire, un engagement du public moindre et une diffusion sur moins de dispositifs, ainsi qu’un degré de complexité plus élevé pour les clients qui essayent de créer leurs propres ensembles de profils de diffusion personnalisés.

Nous mettons en œuvre la prochaine étape majeure dans ce domaine, que nous appelons « profils dynamiques ». En utilisant cette technologie, nous pouvons analyser entièrement les vidéos de nos clients et utiliser l’apprentissage machine pour indiquer un moyen plus efficace de traiter le contenu. Nous sommes impatients de connaître le potentiel des profils dynamiques et les économies de coût que nous permettrons à nos clients de réaliser. Nous espérons générer des économies de coût moyennes associées à la diffusion CDN de l’ordre de 25 à 50 % pour nos clients des médias qui utiliseront les profils dynamiques.       

OTT plus rapide et à un coût moins élevé. Pour nos clients qui diffusent les nouveaux services OTT sur des dispositifs comme IOS, Android, FireTV, Roku et AppleTV, nous avons également lancé une nouvelle solution en 2016 qui permettra à notre avis de réduire énormément les coûts pour les entreprises de multimédia qui lancent de nouveaux services en 2017. Si vous nous aviez demandé ce type de solution il y a seulement deux ans, nous aurions dû la concevoir et la fournir en tant que contrat personnalisé. Aujourd’hui, nous avons Brightcove OTT Flow optimisé par Accedo , un produit performant qui réduit les délais de lancement d’un service OTT clés en main. OTT Flow fournit un point de contact unique pour l’intégralité de la solution, un prototypage rapide et des révisions en temps réel qui s’intègrent aux grandes plates-formes de pointe. Il n’y a pas de frais de développement préalables et de nouveaux services multiplates-formes avec une qualité vidéo exceptionnelle peuvent être mis en ligne en quelques semaines. Les coûts sont transparents et prévisibles et peuvent être dix fois moins élevés que les coûts de développement et d’exploitation OTT traditionnels, en rendant viables dans certains cas les offres destinées à davantage de publics de niche.

Tous ces éléments ajoutés feront évoluer le marché. En 2017, nous permettrons aux clients de réduire les silos, d’éliminer le travail personnalisé et les projets d’intégration fastidieux, de réduire les coûts de stockage et de diffusion et les délais de mise sur le marché.

Je vous invite à découvrir ici comment la réduction des coûts d’exploitation et de diffusion de vidéos de nos clients de 50 % s’inscrit dans le cadre du Manifeste pour les médias de Brightcove et nos projets pour 2017.