Le Manifeste Brightcove pour les médias en 2017: améliorer radicalement l'expérience de visionnage vidéo

Le Manifeste Brightcove pour les médias en 2017: améliorer radicalement l'expérience de visionnage vidéo

Remarque : cette publication est l’élément complémentaire n° 1 du document Expérience et rentabilité : Manifeste pour les médias de Brightcove en 2017. Téléchargez l’intégralité du manifeste au format PDF ici.

Les données sont claires. De meilleures expériences vidéo se traduisent par une augmentation de la consommation de vidéos, mesurée par temps de visionnage et visites répétées, ce qui est la raison pour laquelle améliorer l’expérience est la première mission du Manifeste pour les médias de Brightcove en 2017. Alors qu’elle est déjà dix fois plus performante qu’à l’époque du timbre poste - la vidéo SD d’il y a seulement une dizaine d’années - nous sommes encore loin d’égaler l’expérience vidéo instantanée et ininterrompue que la télévision classique a offerte au public tout au long de son histoire. Sur internet, il est établi depuis longtemps que les composants de base d’une expérience de qualité sont les performances. Vitesses de chargement plus rapides = taux de conversion plus élevés. Google a parlé de l’objectif audacieux de pouvoir charger toutes les pages en 100 millisecondes ou moins, ce qui correspondrait aux performances d’une personne tournant une page dans un livre physique. Au cours des 12-18 derniers mois, les efforts ont été redoublés pour améliorer les performances, particulièrement de la part des éditeurs avec des initiatives comme Facebook Instant Articles et[le format AMP (Accelerated Mobile Pages) de Google. De la part des éditeurs qui veulent prendre en main leur destin, nous avons constaté des investissements importants (et des résultats) en matière de performances : notamment des données mises à disposition par le Financial Timesle Washington Post et The Telegraph.

Il en est de même, peut-être même plus, pour la vidéo en ligne. La vitesse de chargement d’un lecteur, le délai d’affichage de la première image et le nombre d’événements de retamponnage et d’erreurs peuvent avoir une  influence considérable sur le temps de visionnage et le nombre de visiteurs qui reviennent sur le site voir également [ce document et ce document]. Nous avons identifié quatre vecteurs d’innovation que nous étudions pour aboutir à des améliorations sensibles des performances de la vidéo, qui peuvent avoir une influence décisive sur nos clients en 2017 :

·       Vitesse de chargement du lecteur et délai d’affichage de la première image. Le nouveau lecteur HTML5 de Brightcove a été conçu avec les performances comme objectif le plus important, et nous nous sommes classés au premier rang du secteur pour les mesures de vitesse de chargement et de délai d’affichage de la première image. Cela est dû à plusieurs aspects du lecteur, de l’utilisation d’un cœur minuscule au chargement du strict nécessaire, à la manière dont nous optimisons, compilons et hébergeons le lecteur et au faible niveau d’optimisations de la façon dont nous lisons une vidéo segmentée à l’aide de MSE (Media Source Extensions).

Nous avons demandé récemment à une agence tierce de réaliser des tests de performance pour comparer la vitesse de chargement et le délai d’affichage de la première image. Sur cet aspect, le lecteur Brightcove est actuellement le plus performant parmi tous les lecteurs concurrents que nous avons testés (quatre sont présentés ci-dessous) et nous continuons à investir pour l’améliorer davantage en 2017.

Méthodologie de test de performance développée et utilisée par l'agence tierce

·       Nous pensons que ces éléments sont le fondement de ce qui fait un lecteur vidéo exceptionnel.

·       Intégration transparente de publicité. Le lecteur et la lecture du contenu sont des facteurs importants dans la qualité de l’expérience vidéo, mais lorsque l’on y introduit de la publicité, l’expérience jusqu’alors fantastique devient trop souvent saccadée. Le lecteur avec la vitesse de chargement la plus rapide au monde ne peut pas offrir une expérience utilisateur de qualité si le temps d’attente d’initialisation est supérieur à cinq secondes et si la publicité provoque une erreur lorsqu’elle arrive enfin. Nous pensons que l’insertion de publicités côté serveur (SSAI) est un bien meilleur moyen de gérer la manière dont le public perçoit la publicité et, avec la SSAI, nous pouvons diffuser des publicités qui offrent une expérience proche de la télévision rapide et transparente pendant la diffusion tout en prenant en charge des statistiques stratégiques. En 2017, des innovations réduiront radicalement le coût et la complexité du basculement de la CSAI à la SSAI et généraliseront cette expérience de meilleure qualité.

Parallèlement, il ne s’agit pas seulement d’un problème de technologie. Lors de l’établissement de règles de monétisation, les opérations publicitaires doivent prendre en compte l’expérience utilisateur. Retarder la lecture de plusieurs secondes pour obtenir un CPM plus élevé réduira au final les revenus en faisant partir les consommateurs. Nous investirons dans la définition de meilleures pratiques dans ce domaine, en travaillant avec le secteur pour réduire les temps de réponse lents et en fournissant des données que les utilisateurs peuvent utiliser pour mesurer la répercussion (voir la section Qualité de l’expérience ci-dessous).

·       Comprendre la qualité de l’expérience. Les statistiques sur la qualité de l’expérience (QoE) nous permettent de comprendre, rendre transparentes et améliorer sans cesse la qualité des expériences vidéo réelles des visiteurs. Nouveauté en 2017, tous nos lecteurs (internet et natifs) intégreront un balisage de statistiques QoE sophistiqué et la possibilité d’interroger et de créer des rapports pour comprendre objectivement les temps de démarrage, le retamponnage, les erreurs, le débit et les changements de rendus. Plus important encore, nous utiliserons ces informations en arrière-plan pour rendre notre lecteur et nos systèmes de diffusion de vidéos encore plus intelligents. Nous testons plusieurs variantes de chaque version de nos lecteurs de manière aléatoire afin de nous assurer de ne pas influencer les mesures clés de l’expérience avant leur publication formelle. Maintenant, imaginons l’application de l’apprentissage machine et de l’intelligence artificielle à ces données. Nous disposons de volumes énormes de flux dans le monde que nous pouvons utiliser dans cette analyse, qui permettra à notre avis une nouvelle optimisation « automatique » de la qualité de diffusion des vidéos et du coût au-delà du débit adaptatif (ABR) traditionnel.  

·       Enfin, nous travaillons sur une qualité supérieure et de nouvelles expériences immersives. Vous avez probablement entendu parler de la vidéo 4k et UHD, et vous avez peut-être même un écran ou un téléviseur qui vous permet de regarder ce type de contenu. Si vous l’avez vu, vous savez ce que je veux dire. Voir une vidéo 4k vous rappellera la première fois que vous avez vu une vidéo HD.  

Il y a de bonnes raisons d’être enthousiasmés par le contenu 4k, mais nous sommes également optimistes quant à enrichir l’expérience vidéo avec des outils qui peuvent faire changer les choses aujourd’hui et qui ne sont pas conditionnés à une courbe d’adoption. Par exemple, une vidéo avec 60 images par seconde et un contenu traité par le biais du codec vidéo avancé (AVC) ou même personnalisée au format H.264 peut aujourd’hui  réellement relever la barre pour de nombreux visiteurs t. Nous sommes d’avis que la promesse d’expériences de débit adaptatif n’est pas encore pleinement concrétisée pour beaucoup, et que mettre en forme et diffuser une expérience vidéo optimale pour chaque visiteur, spécifique à sa plate-forme ou à son dispositif, est quelque chose que nous pouvons réaliser aujourd’hui avec beaucoup moins de complexité et de dépendance qu’auparavant. Le HDR (grande gamme dynamique), avec sa gamme plus étendue de couleurs et sa gamme dynamique plus étendue, enrichit davantage l’expérience 4k. Enfin, nous voulons rendre la diffusion de vidéos à 360 degrés, qui place le visiteur au milieu d’une expérience vidéo avec laquelle il peut interagir et voir tout autour de lui, aussi simple à gérer et à diffuser que la vidéo traditionnelle.

Je vous invite à découvrir ici comment l’amélioration radicale de l’expérience vidéo s’inscrit dans le cadre du Manifeste pour les médias de Brightcove et nos projets pour 2017.