Comment séduire les aficionados du commerce traditionnel ?

Comment séduire les aficionados du commerce traditionnel ?

Les consommateurs conservent leurs habitudes en matière de shopping et semblent toujours apprécier flâner dans les rues et dans les centres commerciaux pour effectuer leurs achats. Les boutiques et magasins traditionnels continuent ainsi à réaliser des chiffres d’affaires plus important que les sites de e-commerce, phénomène pourtant en croissance continuelle. Nous avons notamment pu constater cela au moment des fêtes de fin d’année, durant lesquelles les « offline shoppers » ont de nouveau afflué en nombre dans les magasins.

L’expérience réelle : une longueur d’avance

Le shopping traditionnel n’a pas dit son dernier mot : loin de là ! Il existe en effet plusieurs éléments qui nous le démontrent, en dehors du fait qu’il soit profondément ancré dans les habitudes des acheteurs, qui en retirent toujours la même sensation de plaisir.

Tout d’abord, l’expérience in-store propose aux consommateurs deux avantages non-négligeables par rapport à sa concurrente électronique : elle leur permet de se promener pour découvrir la marchandise exposée et de demander des conseils ou explications aux vendeurs, toujours disponibles pour les renseigner, aider, guider.

Les boutiques et magasins traditionnels ont su évoluer et faire preuve d’intelligence en introduisant les nouvelles technologies sur leurs lieux de ventes. C’est ainsi qu’on a vu les écrans tactiles et les caisses automatiques débarquer dans la plupart des surfaces commerciales, et c’est par là également qu’on s’est vu de plus en plus exposé à la vidéo. Ces initiatives ont séduit le consommateur car elles lui ont permis de bénéficier de deux expériences simultanément : l’une réelle, l’autre virtuelle.

Les commerçants online sont conscients de cette avance prise par les commerçants traditionnels et cherchent des moyens technologiques pour séduire cette clientèle qui continue à apprécier le mélange des deux expériences simultanées. Pour le moment, ils ont déjà imaginé quelques moyens pour pallier ce manque, comme à titre d’exemple, la création de véritables magasins en ligne qui utilisent des photos et des vidéos pour présenter les produits et les rendre le plus accessibles possible.

D’ici à cinq ans, les e-commerçants devraient avoir trouvé de nouvelles innovations qui leur permettront de se confondre complètement aux magasins réels, et que la tendance soit ainsi inversée.

Petit tour d’horizon des possibilités futures

L’ère des e-malls
Lorsque les e-magasins seront parvenus à se rapprocher tant que possible de l’expérience du client réel, arrivera sans doute l’ère des centres commerciaux en ligne, les e-malls, qui regrouperont plusieurs de ces magasins et permettront aux consommateurs de flâner ou de se rendre d’un magasin à un autre de manière virtuelle afin d’y faire tranquillement son shopping.

Certains commerçants ont déjà amélioré leur boutique virtuelle grâce à la technologie Brightcove, en proposant par exemple des vidéos ou des pop-ups qui laissent apparaître un vendeur, disponible pour donner des explications produit et répondre aux questions des clients. Comme en vrai.

L’interaction ou Try it
Dans le domaine de la mode et du prêt-à-porter, pour ne citer que celui-là, les vidéos toujours plus nombreuses qui présentent des défilés ou des show-rooms permettent aux consommateurs de voir les produits dans plusieurs contextes : portés, en mouvement, accessoirisés... Il est également possible d’obtenir des détails précis de la matière, du coloris, des coutures ou des coupes, grâce à des techniques de zooms de plus en plus élaborées.

Nous pouvons également imaginer que des technologies futures seront développées pour offrir aux potentiels clients l’option « essayage », comme c’est déjà le cas sur certains sites de e-commerce vendant des lunettes, du maquillage ou des vêtements.

Conseiller personnel
Les technologies futures pourraient enfin ajouter des services supplémentaires, en offrant par exemple la possibilité de posséder chacun son vendeur attitré. Un conseiller en ligne capable de répondre à n’importe quelle question en temps réel, en apparaissant sur nos périphériques ou objets connectés comme sur l’écran d’une montre ou d’une bague.

Que puis-je porter avec les chaussures achetées la semaine dernière ? Puis-je les mettre en cas de mauvais temps ? Ces questions que nous avons pris l’habitude de nous poser à nous même sans savoir y répondre, nous les poserons désormais à nos appareils !

Aujourd’hui, le contact humain et personnel manque cruellement aux plus grands sites de e-commerce, bien que certaines sociétés tentent via des solutions telles que celles offertes par Brightcove, de proposer un service de vidéo établissant un contact de type one to one.

La technologie de la vente au détail électronique progresse, cependant les consommateurs continuent d'exiger davantage de leur expérience de shopping online. Les différents outils numériques tels que la vidéo et le contenu interactif vont devenir de véritables catalyseurs de l'avenir du monde commercial virtuel.

Il est primordial pour les entreprises désireuses de rester compétitives d’aller de l’avant en proposant de nouveaux services afin de permettre aux consommateurs d’améliorer leur expérience de commerce électronique.