Cas client: le Groupe Centre France gère, diffuse et monétise l’info en vidéo avec Video Cloud

Cas client: le Groupe Centre France gère, diffuse et monétise l’info en vidéo avec Video Cloud

Chez Brightcove nous tenons à comprendre les enjeux auxquels font face nos clients dans le secteur des médias, et à ce que notre technologie soit un soutien pour leurs choix éditoriaux et économiques. Nous avons depuis avril 2012 la chance d’accompagner le Groupe Centre France, acteur bien connu de la presse régionale notamment pour son quotidien La Montagne, dans l’évolution de son traitement de l’information.

« L’équilibre entre les différents formats et supports d’information est aujourd’hui essentiel, y compris en presse régionale », explique Damien Caillard, Directeur des stratégies numériques du Groupe Centre France, dans le communiqué que nous avons diffusé pour annoncer notre collaboration. « Nous envisageons la vidéo comme un relai de croissance majeur, tant en termes d’évolution des pratiques journalistiques que de monétisation et de modèle économique. »

Le premier de ces enjeux, l’évolution des pratiques journalistiques, est une réponse à l’appétit croissant du public pour le format vidéo. Il nécessite du point de vue technologique une plateforme vidéo qui propose une interface utilisateur simple d’emploi et des processus simples, transparents et efficaces. Pas question pour les journalistes que la mise en ligne de leurs reportages prenne des heures ou se solde par une publication hasardeuse. Toute vidéo finira catégorisée, identifiée selon son thème et la commune qu’elle concerne, et mise en valeur, comme ici pour l’actualité auvergnate.

Le second enjeu, lui aussi essentiel, concerne le modèle de revenus du média. On sait que la publicité en vidéo est bien mieux rémunérée que le display ou le search, car elle est plus performante. Elle offre donc aux médias un vrai relai de croissance de leurs revenus publicitaires, tout en restant très modulable grâce à Video Cloud : le Groupe Centre France a ainsi intégré la régie de son choix directement dans la plateforme, et garde la liberté d’exclure la publicité de contenus vidéo qui ne s’y prêteraient pas, comme dans le cas d’un reportage couvrant un accident dramatique.

Les modes de consommation de l’information se transforment à une telle vitesse (démocratisation des smartphones, des tablettes, ou prochainement de la télévision connectée) qu’il est bon d’anticiper son prochain mouvement en s’appuyant sur un partenaire qui maîtrise et intègre ces évolutions technologiques. Parce qu’il sait que Brightcove prévoit ses besoins à venir, le Groupe Centre France avance confiant dans ses nouveaux projets, comme l’envoi de la vidéo à distance par les journalistes et la diffusion des contenus au sein d’applications mobiles, que le groupe souhaite mettre en place en 2013.