La gestion des droits vidéo est bien plus simple que vous ne le croyez

Depuis la fin de l’année dernière, plusieurs de nos clients ont commencé à utiliser Adobe Flash Access, pour déployer simplement un système de gestion des droits numériques vidéo (DRM, pour digital rights management) au sein de Video Cloud. Le premier d’entre eux fut NHK for School au Japon, mais depuis de nombreux propriétaires de contenus à travers le monde ont implémenté l’option Video Cloud Flash Access pour renforcer leurs propres mesures de protection de la vidéo en ligne. Les technologies DRM aident les éditeurs de vidéo à sécuriser leurs contenus en leur donnant le contrôle des modalités de paiement, des autorisations de visionnage sur chaque type de d’écran, et des permissions accordées pour la copie et le partage. En fournissant aux éditeurs des garanties contre l’usage non autorisé, le piratage ou d’autres violations des conditions d’utilisation, ces technologies visent à protéger leurs modèles économiques et leurs accords de distribution.

Qu’est ce que Flash Access ? Il s’agit d’une forme de DRM largement reconnue, qui permet de doter la distribution de vidéo en ligne d’un haut niveau de sécurité. Les vidéos sont cryptées individuellement à leur source, à l’aide d’une clé de cryptage individuelle unique.

Les bénéfices en matière de sécurité sont évidents. Ce que je voudrais souligner, c’est la facilité avec laquelle les utilisateurs de Video Cloud Pro et Entreprise peuvent activer et utiliser la fonctionnalité DRM de Flash Access. Une fois le compte activé, Video Cloud se charge de créer automatiquement une enveloppe Flash Access pour toute vidéo intégrée dans la librairie, ainsi que pour tous les contenus déjà existants. En une seule étape, toute la valeur contenue dans les vidéos d’une librairie est sécurisée, tout comme celle des vidéos futures.

Pour ce qui regarde l’internaute, l’expérience de visionnage est toute aussi transparente, puisque Flash Access se charge automatiquement lors de la détection, ne nécessitant aucune intervention de la part de l’utilisateur (telle qu’installer un plug-in ou saisir un nom et un mot de passe). Les vidéos sous Flash Access sont jouées sur n’importe quel ordinateur ou terminal Android tournant sous Flash 11 ou au-delà.

Une mine d’informations sur Flash Access, mais aussi sur les DRM et la sécurité des vidéos en ligne sont disponibles dans la nouvelle section Online Video Security (pour le moment en anglais) du Centre d’apprentissage en ligne de Brightcove. Pour un aperçu complet des différents types de sécurité applicables à la vidéo en ligne et les applications correspondantes, je vous invite à télécharger gratuitement le livre blanc « Online Video Security 101 ». Pour comprendre ce qu’est le DRM et comment cela fonctionne, une fiche dédiée « Getting started with DRM for Online Video » est disponible. Et vous trouverez sur notre site de support un guide complet expliquant notamment comment Video Cloud fonctionne avec Flash Access.