La vidéo sur mobiles explose alors qu’HTML5 s’impose

La consommation de contenus mobiles est à la hausse, et la vidéo en ligne y est pour beaucoup, notamment grâce à la propagation des smartphones et autres tablettes, du Wi-Fi, ainsi que d’un accès plus rapide et abordable aux données 3G. Le cabinet d’études Morgan Stanley a révélé récemment que la vidéo représente 69% du trafic de données mobiles dans le monde.

Le cabinet d’étude GFK révèle qu’au troisième trimestre 2011, malgré la chute annuelle de 5% des ventes des biens d'équipement (électronique grand public, micro-informatique, photo), le marché des Télécoms observe une croissance soutenue, dopé par les ventes de smartphones qui représentent désormais près d'un achat de téléphone portable sur deux.

Le défi pour les publicitaires est de tirer parti des canaux de communication mobiles pour attirer les annonceurs, tout en garantissant une expérience de visionnage de la marque cohérente malgré un marché de terminaux mobiles terriblement disparate.

Apple versus Android & Symbian
Le marché des smartphones connaît une forte croissance mais reste très morcelé. L’iOS d'Apple et Symbian le système de Nokia, sont au coude à coude face à Android de Google. Selon Gartner, Android détient aujourd’hui 52.5% des parts du marché mondial, tandis que Symbian et iOS ont respectivement 20% et 15% du marché. La pression est énorme pour les spécialistes du marketing qui se doivent de soutenir au moins les principaux systèmes d'exploitation mobile, s'ils veulent maximiser l'impact de leurs campagnes vidéo.

La récente annonce de l’abandon du développement du lecteur Flash pour les navigateurs mobiles par Adobe est venue bouleverser quelque peu l’ordre établi. En effet aujourd’hui Android supporte Flash, alors que l'iPhone et l'iPad supportent uniquement les contenus diffusés en HTML5.

Cette annonce va certainement accélérer son adoption car elle le légitime définitivement y compris vis à vis des développeurs qui restaient fidèles à Flash. En effet, pour les développeurs indépendants, HTML5 permet de couvrir un maximum de terminaux et en supportant ce nouveau standard ils ont désormais la possibilité d'avoir une application unique fonctionnant sur presque tous les périphériques.

Cependant HTML5 étant une technologie encore récente, ses fonctionnalités restent limitées par rapport à Flash. On rencontre aujourd’hui des incohérences liées à son implémentation sur les différentes plateformes ainsi que des possibilités limitées en matière de monétisation et d’analytiques.

C’est la raison pour laquelle le 26 octobre dernier, Brightcove a présenté son nouveau lecteur Video Cloud Smart Player pour HTML5 qui permet aux entreprises d’obtenir une qualité de lecture des vidéos en HTML5 identique sur tous types de terminaux. Ce nouveau lecteur permet en outre l’utilisation de fonctions avancées, telles que l’intégration de plug-ins étendant les possibilités en matière de publicité ou d’analytiques. Nous avons développé un nouvel environnement de gestion des balises vidéo HTML5, qui unifie l’expérience de ces vidéos, tout en nous permettant de déployer rapidement les innovations de notre lecteur. Ce lecteur est compatible avec toutes les versions d’OS.

Le nouveau Video Cloud Smart Player relègue les problèmes liées au HTML5 au passé pour offrir une expérience vidéo aussi fiable et efficace quel que soit le type de terminal utilisé et nous espérons ainsi offrir aux annonceurs l’opportunité de faire fi de la fragmentation du marché mobile pour se recentrer sur un retour sur investissement bien mérité !