Comment L’Express a multiplié par 4 le nombre de vidéos vues sur son site et attiré les studios hollywoodiens

Après le TIME, Newsweek, Channel 4 ou Sky Deutschland, j’ai beaucoup de plaisir à vous dire que de plus en plus de médias français adoptent Brightcove Video Cloud pour leurs versions numériques. Parmi eux, le grand hebdomadaire qui a autrefois publié Sartre, Camus et Sagan, et qui réalise aujourd’hui avec succès la transition vers la vidéo, j’ai nommé L’Express.

Nous venons de mettre en ligne un cas client qui présente la démarche adoptée pour optimiser et monétiser les vidéos sur Lexpress.fr, avec d’excellents résultats, et cela m’inspire quelques commentaires que je voudrais partager avec vous.

Se simplifier la vidéo en ligne
Alors que les médias adoptent de plus en plus largement la vidéo, ils sont confrontés à une difficulté qui n’est pas pour simplifier leur tâche ni les aider à se concentrer sur l’éditorial : la multiplication des plateformes.

Comme Lexpress.fr auparavant, beaucoup de médias sont contraints de faire évoluer eux-mêmes leur player vidéo, pour tenter par exemple de l’adapter à la distribution vidéo sur les nouveaux terminaux mobiles. C’est extrêmement contraignant et couteux en ressources, pour un résultat généralement décevant et sans cesse menacé par l’arrivée de nouvelles technologies mobiles.

Comment aider ces médias à se concentrer sur leur cœur de métier ? C’est la question que nous nous posons au quotidien, et désormais les solutions permettant de diffuser simplement sur toutes les plateformes existent et sont accessibles. Mieux, elles s’accompagnent d’outils d’analyse et de monétisation qui ont changé l’approche de L’Express en matière de vidéo en ligne.

Plus de spectateurs, plus d’annonceurs
L’équation peut paraître presque trop simple, mais elle s’est vérifiée : 250 000 à 550 000 vidéos vues par mois, c’est 4 fois plus qu’avec le système auparavant utilisé par Lexpress.fr. Grâce à ces résultats et aux fonctionnalités de monétisation incluses dans Brightcove Video Cloud, notamment la publicité en pré-roll, le journal a d’ors-et-déjà commencé à rentabiliser son système.

Alors oui, les outils existent pour relever le défi de la rentabilité des médias sur le web. Leur adoption simplifie le changement de culture que vivent les rédactions, pour une approche plus user friendly de la technologie. La vidéo vient alors confirmer la capacité permanente de la profession à créer de la valeur avec l’information.

(et pour savoir ce que les studios hollywoodiens ont à voir dans l’histoire, lisez le cas client L’Express sur notre site ☺)